OÈB, TELARANHA, RANTÈLA, RET, MALHUM…

n°6 – PASTEL n°53 / avril 2004

• Coma disià lo Darry Cowl (quand parla el de tot l’argent qu’a perdut al jòc), dirià ièu que i a maites de sitis intèrnet en occitan que se pòt creire, e mens que se pòt soscar… Lo fenomèna del “vilatge global” tocarià tanben (demest d’autres subjèctes) las lengas minoradas, amb fòrças paginas, mas plan malurosament dins aquelas paginas, n’i a plan que son tròp vielhas (de mai de cinq ans) o encara tròp desenhadas per d’amators. Çaquelà totas las causas cambian pauc a pauc, e aital ara se pòt anar sul malhum en particular amb lo motor Google en occitan : http://www.google.com/intl/oc… Per çò de la grafía, plan de sitis son provençals (perdon : provençaus) e d’aquel biais presentats amb las doas grafías (la de Mistral et la de Perbòsc, amb qualques còps, solament la de Mistral). Se s’escribià coma aquò (de veser http://www.felibrige.com) an’aquesta epòca (sègle XIX), èra per far coneisser una autra lenga romana e la sía literatura als francimands (çaquelà un premi Nòbel !) ; mas uèi se pòt pas mai escriure aital, que enlòc dins lo mond trobaretz pas una lenga que s’escriu d’un biais especial per esser prononciada per de monde que la parlan pas ! (Cal veser tanben http:// http://www.lpl.univ.aix.fr/ guests/ieo/ieo.html)

occitanet.jpg

Per aquèla causida, val mai se limitar a pauc de sitis, coma http://occitanet.free.fr (en occitan, francès e anglès) : aquel d’aquí es pro complet, que i a de tèmas nombroses (arts, multimedià, torisme, lingüistica (articles del Patric Sauset, que son plan interessants… mas esperam per lèu-lèu lo seu diccionari famós sul oèb…). Malurosament fòrças ligams son anullats…

lengadoc1.jpg

http://www.chez.com/lengadoc/ (en òc) : un siti plan fornit, que tracta de literatura, de politica, e generalament de cultura : “320 paginas oèb d’occitan montpelheirenc”…
Per parlar de causas divèrsas, i a una agéncia per l’emplec http://www.emplec.net (en òc), de Pau, e tanben un jòc de ròtle sul tèma dels trobadors ; cal anar sul “siti de Guilhem IX” :
http://www.geocities.com/Athens/7156/ (en òc), que ma’sembla plan documentat sul sègle XIII, mas los jogaires deven s’exprimir en occitan modèrn : òm pòt pas tot aver, cal pas demandar de peras a un píbol…
Qué que ne sià, las basas son pausadas per los tres milions que parlan occitan, mas a despart http://www.oc-tv.net (ont pr’aquò trapi de pècas tecnicas cada còp que vau sus aquel siti), òm espèra mai en 2004 : una expression vertadièra e una cutura de creacion contemporanea occitana sus l’intèrnet…

• Paraphrasant le comédien Darry Cowl (au sujet des sommes d’argent qu’il a perdues au jeu) je pourrais dire qu’il y a plus de sites internet en occitan qu’on ne le croit, et moins qu’on ne le pense… Le phénomène du “village global” touche donc entre autres les langues minoritaires, avec un nombre considérable de pages, mais il est à regretter que beaucoup parmi ces pages en occitan — ou sur la culture occitane — soient vieillies (plus de cinq ans) ou encore trop empreintes d’amateurisme. Mais toutes choses évoluent, et c’est ainsi qu’on peut maintenant accéder au “malhum” (réseau) grâce notamment au moteur Google en occitan :
http://www.google.com/intl/oc/…
À propos de la graphie : beaucoup de sites sont provençaux, et donc présentés avec les deux graphies (mistralienne et normative, parfois avec la seule mistralienne). Si la manière d’écrire de F. Mistral (voir http://www.felibrige.com) a été fort utile en son temps, à savoir faire connaître aux francophones une autre langue romane et sa littérature (un prix Nobel, tout de même !), il est clair qu’aujourd’hui elle n’a plus son sens, car nulle part ailleurs vous ne trouverez une langue qui s’écrit en fonction d’une autre ! (Voir aussi http://www.lpl.univ.aix.fr/guests/ieo/ieo.html).
Pour cette sélection je vais me limiter à un nombre réduit de sites :
http://occitanet.free.fr (en occitan, français et anglais) : celui-ci est assez complet, il concerne de nombreux sujets, des arts au multimédia en passant par le tourisme, et comporte quelques articles très intéressants sur la linguistique, signés Patrick Sauzet (à ce propos, on attend avec impatience la remise en ligne de son précieux dictionnaire !). Malheureusement de nombreux liens sur ce site sont invalides…
http://www.chez.com/lengadoc/ (en occitan) : site très fourni sur la littérature, la politique, la culture en général : “320 pages web d’occitan montpellierain”… Pour la diversité, je mentionnerai une agence occitane pour l’emploi, http://www.emplec.net (en occitan) basée à Pau, et un jeu de rôle sur le thème des troubadours, sur le “site de Guilhem IX” : (http://www.geocities.com/Athens/7156/ (en occitan), apparemment très documenté sur le XIIIe siècle, mais où les joueurs doivent s’exprimer en occitan moderne. On ne peut pas tout avoir non plus, faut pas exagérer…
Quoi qu’il en soit, et les bases étant posées pour les trois millions d’occitanophones, on attend toujours en 2004 (mis à part http://www.oc-tv.net et néanmoins ses petits défauts techniques récurrents) une véritable expression numérique, une vraie création contemporaine occitane sur l’internet…




    Répondre

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :