(L’âge électronique 1) : CIRCUITAGES & BRUITICIENS

n°14 – Pastel n°61 / avril 2008

L’excellent ouvrage de Peter Shapiro « Modulations, une histoire de la musique électronique »(Peter Shapiro, Rob Young, Simon Reynolds, Kodwo Eshun, Modulations : Une histoire de la musique électronique, traduit de l’anglais par Pauline Bruchet et Benjamin Fau, Éditions Allia, Paris, 2004) a pour discours l’exacte simultanéité de l’invention du phonographe et de la musique électronique (outre le caractère audacieux et (peut-être) discutable de la thèse il faut dire que c’est très bien documenté : il y est question par exemple de la première apparition de l’overdrive  au cours de l’enregistrement d’un morceau de country en 1961…). Un extrait sonore est sur http://www.incipitblog.com.
Un pont entre la musique contemporaine et les musiques traditionnelles trouve une évidence dans la vaste sphère des musiques électroniques. Outre une vraie recherche d’ordre esthétique mettant en dialogue les deux domaines (par exemple Jean-François Vrod et le GMEA d’Albi, avec un questionnement incessant sur les ambiances sonores), on peut aisément établir un parallèle social, et même politique, entre ces pratiques.
Si le renouveau des musiques traditionnelles en son temps (on appelait ça « le folk ») a souvent été prétexte à « changer la vie » (récurrence de la thématique soixante-huitarde) par les premiers festivals, les rencontres, le refus du système du show-business, etc., depuis quelques années des communautés fortes s’organisent en raves, la danse (et la transe) est au cœur de l’activité… et il semble que le relai ait été pris par une multitude de militants de l’oreille, activistes du son… aussi bien des performers que des artisans virtuoses du fer à souder…

http://bananar.free.fr

Le site « ana-R » (« association au nom auto-référenciel ») propose, (sous un sigle à la couleur sans dieu ni maître à peine déguisée) des « commandos anti-bruit », une anthologie de bourdons domestiques, un musée d’instruments rares, etc. Il est vrai que l’apparition des musiques électroniques nous fait écouter le monde d’une manière totalement nouvelle : l’initiateur de ce site, Emmanuel Rébus, a même compilé des morceaux « rayés » d’enregistrements sur CD vierges et a appelé ça « Sony l’a fait » ! Ça me rappelle étrangement l’OuLiPo… D’ailleurs il existe « l’Ouvroir de Circuitage Potentiel » (c’était à prévoir…).
Le discours ambiant pour toutes ces nouvelles pratiques populaires tient en une phrase : « Le son est la manifestation physique de la vibration de la matière, et puisque nous sommes environnés de matière, nous sommes plongés dans un bain de sons ». C’est aussi l’introduction à une conférence sur la musique et les mathématiques disponible en mp3 sur http://hypatia.club.fr/lectures.html.

Quant au circuitage lui-même (traduction de l’anglais circuit bending), c’est un détournement d’objets à circuits imprimés (de jouets, le plus souvent, pour leurs dispositifs à synthèse vocale, comme la « Dictée Magique » de Texas Instruments) dans le but de faire de la musique. Le procédé a été trouvé dans les années 70 par Reed Ghazala, artiste multimédia – il a travaillé pour King Crimson, Tom Waits, Peter Gabriel…- et  on peut en trouver des définitions et des démonstrations en ligne sur son site (en anglais) : http://www.anti-theory.com/soundart/circuitbend/


ou sur http://bitcrusher.free.fr Ce site (en français) propose une quantité de démos, des samples libres de droit à télécharger, des didacticiels… (attention ! ne manipuler les objets à détourner qu’avec une tension inférieure à 12V ! – risque d’électrocution)…

Où l’on se rend compte que la « révolution électronique » s’est bien faite en douceur, et non d’un coup : on assiste à un mélange joyeux de pinces coupantes et de cartes mémoire. Le créateur du XXIe siècle aura toujours besoin du va-et-vient entre les systèmes organique et binaire.


  1. 1 BRUITEUX, SONDIERS & BRICOLOS « La Rantèla

    […] inhabituels »… Très varié : on y retrouve notamment Reed Ghazala, déjà évoqué ici-même en tant que « bruiticien » et quelques réalisations surprenantes (arbres à huit cents […]




Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :