Archive for the ‘folkologies’ Category

n°17 – Pastel n°64 / novembre 2009

« La mélodie populaire n’existe réellement qu’au moment où on la chante ou joue, et ne vit que par la volonté de son interprète, et de la manière voulue par lui. Création et interprétation se confondent ici… dans une mesure que la pratique musicale fondée sur l’écrit ou l’imprimé ignore absolument… »
(Brailoiu, Constantin, Esquisse d’une méthode de folklore musical, Paris : éd. Fishbacher, 1930)
Ce désir universel de livrer l’instant musical tel qu’il est, sans s’encombrer de trace écrite ou enregistrée… désir qui prend tout son sens bien sûr dans les contextes d’académisme excessif, ou de récupération commerciale (show-biz), est la clé de voûte du mouvement folk des années 70.
Mais comme les musiques électroniques se sont développées au milieu des années 80 avec l’apparition du compact-disc, paradoxalement le mouvement folk, dix ans plus tôt, n’aurait pas eu l’ampleur qu’il a eu sans le support mécanique et mythique du vinyle (et de la cassette) :
http://www.folkyfreak.lautre.net (en français et en anglais)
Folky Freak, « Le site dédié aux musiques folk de racines françaises parues en vinyle exhaustivement millésimées entre 1965 et 1989 » – Site pour collectionneurs de 33t. Bien que ce site soit créé sur Spip (système de gestion de contenu pourtant réputé pour sa clarté et sa maniabilité), il est assez confus ; mais en s’y baladant on peut apprendre, par une classification assez singulière, ce que sont le folk traditionnel, l’acid-folk, le folk psychédélique, le folk progressif, le folk d’avant-garde, la pop-folk, le folk païen ( ! )…

Autre site de collectionneur :
http://prehistoiredufolk.free.fr : abondamment illustré ; beaucoup de couvertures de vinyles sont représentées, avec un autre essai de classification (par instrument, par région, etc.), ainsi que des couvertures (et sommaires) de magazines (TradMag, Gigue, L’Escargot Folk – à ce propos Serge Bouzouki a défriché en 1980 les racines du mouvement folk et en a fait un passionnant dossier – avec arbre généalogique – dans l’ultime numéro de L’Escargot Folk . Nous travaillons avec son accord à sa réédition…).
La radio aussi est piquée par le virus : Radio-Libertaire (organe de la fédération anarchiste) consacre depuis 1984 une émission aux musiques traditionnelles tous les dimanches à midi, elle s’appelle Folk à lier et on peut l’écouter et la télécharger (d’une semaine à l’autre) sur http://folkalier.free.fr . Ses animateurs sont très attachés à la filiation musicale…
Sur http://accrofolk.net on trouvera la Lettre ouverte à la jeunesse du monde entier : ce texte du folk-singer Pete Seeger en 1972 (téléchargeable ici au format .pdf) est véritablement fondateur pour le mouvement folk. Beau plaidoyer pour la « biodiversité » culturelle, ce texte a des accents étrangement actuels… ( […] « Il y a des hommes d’affaires aux États-Unis qui préparent un blitz culturel, la coca-colonisation du monde. » […] (Seeger, Pete, Ne vous laissez pas coca-coloniser, Beacon, N.Y., traduction J. Vassal In Rock & Folk n°63, avril 1972). Près de quarante ans plus tard, un article de Jacques Vassal (journaliste au magazine Rock & Folk en 1972 et traducteur de ce texte) souligne sur ce même site l’importance « … de reprendre possession d’une musique confisquée par les marchands ». D’autres textes clairvoyants (par exemple du groupe Grattons Labeur, 1978) y sont en ligne, y compris de larges extraits de l’ouvrage de Roland Pécout (Pécout, Roland, La musique folk des peuples de France, Paris : éd. Stock, 1978) – cité dans ce numéro de Pastel par Xavier Vidal – que l’on ne trouve plus en librairie mais qu’on peut encore commander sur Internet.
Et en attendant la parution du travail de Bénédicte Bonnemason sur le sujet (mais plus spécifique à la Gascogne), il est possible de télécharger le document de Valérie Rouvière (Le mouvement folk en France - 1964 - 1981 - maîtrise d’histoire culturelle contemporaine, 2002) sur le site de la famdt : http://www.famdt.com/
documents.php en quatre documents pdf A4 d’une cinquantaine de pages chacun.
Pour les amateurs d’étiquettes et pour bien clarifier les choses, voici sur http://www. lamediatheque.be/dec/genres_musicaux/
un excellent article d’Étienne Bours, spécialiste belge des musiques du monde : Folk, anti-folk, néo-folk…
Il reprend les définitions de Folky Freak , en les actualisant… •